El Gouna, Egypt

Carte de la zone de plongée El Gouna

bluffpoint

Ce site de plongée se situe au Nord-Est de l’éle de Gobal Soriya. Le récif est une paroi abrupte qui descend jusqu’à 30 mètres de profondeur avec de nombreuses grottes et cavités. Les formations de coraux durs et mous sont spectaculaires; les éventails de gorgones et les différents teintes des coraux mous forment un paysage extrèmement beau. Ici, on peut apercevoir une grande variété de poissons de récif de la Mer Rouge, mais aussi des tortues et des dauphins. Bluff Point est idéal pour effectuer une plongée à la dérive.

rosalieLe Rosalie Moller a subi le même destin que le Thistlegorm seulement deux jours apreès. Il se trouvait dans la zone de ‘ancrage non dangereux’ au Nord de Gobal Island à attendre les ordres pour terminer sa route vers Alexandrie, lorsque des bombardiers allemands Heinkel la frappèrent. Le navire fut touché par deux bombes et coula rapidement, comme le Thistlegorm, c’est-à-dire en position verticale, position dans laquelle il se trouve encore, sur le fond. Seulement deux membres de l’équipage périrent durant le bombardement, et les autres réussirent à monter dans les canots de sauvetage et s’enfuirent. Le navire fut construit en 1910 à Glasgow, et mesurait environ 96 mètres de long pour 3963 tonnes. Au début, le navire s’appellait le Francis, nom qu’il maintint jusqu’en 1931 avant d’àtre vendu à la Reederei Moller Line of Skandinavia, qui lui ajouta une chaloupe et répara le pont du canot de sauvetage. Il devint ainsi le Rosalie Moller. En 1938, le navire fut réquisitionné par la marine marchande pour livrer du charbon aux différents ports où des convois venaient se réapprovisionner. Longtemps, l’épave resta inconnue, car même si son bombardement par des bombardiers allemands Heinkel avait été enregistré, on avait aussi dit que le navire avait été sauvé. Les recherches mirent en évidence des divergences dans les enregistrements, plus particulièrement dans les rapports du navire ‘ST Francis’ qui n’avait pas été sauvés, et donc un groupe de plongeurs commenca à le chercher. Il fut trouvé en 1993. Cependant, à cause de son emplacement et de sa profondeur, les plongées sur le site sont moins fréquentes que sur le Thistlegorm, et pourtant, il est en meilleur état avec son grand mat encore en position vertical. Son chargement est beaucoup moins intéressant que celui du Thistlegorm, car il transportait principalement du charbon, mais comme cela fait longtemps qu’il est submergé, la faune et la flore sont étonnantes. Quand vous descendez sur le pont, vous aurez du mal à voir l’épave à cause de la quantité incroyable de poissons-verres qui l’entourent et qui forment un immense ‘restaurant’ pour les poissons de plus grande taille comme les carangidés et les thons qui viennent tournoyer ici pour un repas facile. Un immense poisson lion vient souvent nager entre les bancs de poissons-verres et une grande variété d’autres poissons. Si vous regardez dans les fissures de l’épave, vous pourrez voir des crevettes particulièrement grosses. Au terme de la plongée, vous pouvez remontez le long du grand mat qui se trouve encore en position verticale, et jeter un coup d’oeil aux nids de courbines à environ 20 mètres de profondeur. Cependant, cette plongée n’est pas accessible à tous, les ponts se trouvent à 35 mètres de profondeur et le fond à 55, donc il est possible de n’effectuer que des plongées de courte durée, et uniquement les plongeurs très bien entrainés et avec expérience le pourront visiter et découvir une vraie merveille. En effet, la plupart des plongeurs préfère cette épave au Thistlegorm qui se trouve à 1h45 seulement d’El Gouna.

gobal_kebir

Son emplacement et ses eaux profondes permettent de voir une riche faune sous-marine, comme les rares coraux noirs de la Mer Rouge qui vivent ici en grande quantité. On y apercoit souvent des tortues, de nombreux poissons de récif de la Mer Rouge, et un groupe de dauphins.

agusgarden

Le complexe récifal appelé Umm Gosh ou Umm Usk accueille deux sites de plongée fascinants. Le récif principal est composé d’un jardin corallien et d’une paroi rocheuse qui constituent une belle plongée à la dérive. Dans le jardin corallien, il est fréquent de voir virevolter des aigles de mer, alors que le long du paroi rocheuse, vous verrez passer des bancs de thons. Les coraux créent un abri sûr pour le repos des pastenagues à taches bleues et pour les murènes géantes. Le deuxième site de plongée, Gotta Umm Gosh est un petit bloc de récif, près de l’écueil principal, où le jardin corallien est riche de toutes sortes de poissons de récif. On a vu des requins-léopards endormis sur le sable à plusieurs occasions.

gotta_an_gosh

Vu l’emplacement de ce site de plongée, à l’extrème Nord du récif de Siyoul Soraya, on ne peut s’y rendre que si les conditions météorologiques sont excellentes. Ceux qui ont la chance de visiter ce jardin corallien, découvrent une vraie merveille grèce à l’immense palette de couleurs que les coraux durs et mous propose. Ce site héberge aussi une grande variété de poisson et on a souvent vu des aigles de mer.

ras_siyoul

Fantastiques coraux, possibilité de voir des requins-léopards et des tortutes.

el_gilwa

La paroi commence par descendre jusqu’à 12 mètres de profondeur pour atteindre le jardin corallien qui décline ensuite à son tour jusqu’à 35 mètres de profondeur. Dans le jardin, on admirera 2 gros blocs autour desquels tournoient des bancs de poissons-papillons, de poissons à rayures; et l’oeil attentif pourra apercevoir des poissons-pierres. Plus loin, au Nord, se trouve un bloc plus petit à environ 20 mètres de profondeur entouré de poissons-verres, de carangidés qui se jettent littéralement sur leur proie. Si vous jetez un coup d’oeil entre les poissons-couteau de verres, vous verrez différentes sortes de crevettes et de pastenagues. On peut apercevoir un requin-léopard endormi sur le sable, ou bien des tortues. Ce récif peut se visiter à la dérive en descendant vers le Nord et en remontant ensuite lentement au point d’amarrage au Sud.

siyoul_kebir

Une oasis corallienne avec une grande variété de coraux mous et durs qui se situe à l’Ouest de l’éle de Siyol. Siyol Soriya est un spectacle somptueux et incroyablement coloré, peuplé de vieilles et de tortues de mer. A 22 mètres de profondeur, vous rencontrerez certainement tous les types de poissons de récif existant dans la Mer Rouge. Le site permet aussi d’effectuer de la plongée à la dérive.

siyoul_soraya

Ce récif se trouve au Sud des éles Siyol et est une excellente plongée quand les conditions sont favorables. On peut y voir une faune sous-marine très diverse comme les tortues, les murènes et même les requins. Les coraux durs et mous offrent des formes vraiment spectaculaires.

shabruor_siyoul

En 1983, à cause d’un dégût au moteur, le Ghiannis D. a effectué des erreurs de calculs pendant sa navigation, et a mis 2 semaines avant de sombrer. L’épave repose à présent sur le fond entre 5 et 25 mètres de profondeur. De nombreuses parties de l’épave sont intéressantes, surtout la salle des machines qui est facilement accessible et où se trouve toujours de nombreux poissons-verres. Possibilité de prendre de très belles photos.

gihanis_D

Le Carnatic, un voilier à moteur anglais construit en 1862, coula la nuit du 14 septembre 1869 après avoir percuté le récif à cause d’erreur de navigation. Aujourd’hui, le voilier repose sur le fond, parallèllement au récif, sur son cèté gauche. La profondeur minimum est de 15 mètres et maximum de 27m. L’épave n’est désormais plus qu’une carcasse incrustée de coraux durs et mous, permettant de prendre de très belles photos.

carnatic

Le Chrisoula K est le nom qu’on attribue le plus souvent à cette épave. Cependant des recherches ont permis de découvrir de nombreux indices qui indiquent que cette épave est, en réalité, celle du Marcus; un cargo qui coula quelques annés auparavant mais dont personne ne se rappelle l’endroit exact. Quelque soit son identité, cette épave est devenue un site de plongée artificiel vraiment intéressant avec une faune très riche. C’est aussi une plongée adaptée aux plongeurs sur épave expérimentés ou non, avec de nombreux caractéristiques intéressantes comme l’hélice de rechange située à l’arrière du cargo.

chrisoula_k

Le Kimon M était un autre cargo qui traversait la Mer Rouge, rempli de lentilles qui ont certainement nourri les poissons, laissant son chargement vide. Cette épave n’a pas énormément de formations corallines comme d’autres épaves de Abu Nuhas, mais elle est le refuge d’une vaste variété de poissons, et permet d’effectuer une plongée intéressante. Comme pour d’autres épaves de Abu Nuhas, dont on conteste les identités, on a longtemps pensé que cette épave était celle du Sea Star, et c’est pour cela qu’on la trouve sous ce nom dans de nombreux livres.

kimon_m

Shaab Abu Nuhas est situé sur le cè´té Sud du récif principal et est une plongée à la dérive étonnante avec une splendide paroi rocheuse et une bonne visibilité Durant cette plongée, vous aurez la chance de voir les habitants fixes de ce lieu: un poisson-napoléon et une grosse tortue. Gotta Abu Nuhas, ou le récif aux poissons jaunes, se situe au Sud-Est du récif principal, et comme son nom l’indique, on y trouve une infinité de poissons jaunes, poissons-grogneurs et poissons-pappillons. Ces deux sites sont une belle alternative quand le temps ne permet pas de plonger sur les épaves de Abu Nuhas.

shaab_abu_nuhas

C’est depuis peu que cette zone a été découverte pour y effectuer des plongées. Le corail, ici, est encore vierge et tellement beau et coloré. De nombreux petits récifs sont entourés de poissons-verres, de poissons-lions et d’une grande variété de poissons de récif de la Mer Rouge qui ont fait de cette endroit leur maison. On peut parfois voir des tortues de mer entrain de mordiller le corail mou; des requins à pointes blanches ont été souvent apercu aussi.

shaab_el_erg_kebir

Shaab El Erg est un récif en forme de fer à cheval d’environ 7 km de long avec 5 différents sites de plongée:
Dolphin House est un petit bloc de récif situé à la pointe Nord, et porte ce nom car les dauphins sont des fréquents visiteurs, et restent souvent dans les parages pour jouer. Mais même si vous ne voyez pas de dauphins, l’endroit est magnifique avec de nombreux coraux durs et mous très colorés; les petites brèches situées dans le récif sont le refuge de carangidés, et dans le jardin corallien on peut aussi apercevoir des tortues.

 

dolphin_house
Le récif d’Abu Nugar regroupe quatre différents sites de plongée, idéals pour les plongeurs de tous niveaux.
Gotta Abu Nugar North est un fragment de l’écueil à la pointe Nord du récif principal du point d’amarrage; en maintenant le récif sur votre gauche, vous passerez sur une arête en eau peu profonde avec d’étonnants coraux colorés, et vous entrerez dans le jardin où les tortues et les aigles de mer passent souvent, avec une grande collection de poissons de récif.
gotta_abu_nugar_north
Shaab Abu Nugar est un autre site situé sur le cèté Nord-Est du récif principal, avec une paroi qui descend jusqu’à 12 mètres de profondeur pour s’ouvrir ensuite sur un jardin corallien. Il est possible d’apercevoir des murènes blanches qui tournent autour de petits récifs coralliens, avec des rascasses à l’intérieur et autour de la paroi, et des pastenagues se déposent aussi sur le fond sablonneux.
torfa_abu_nugar
Gotta Abu Nugar South est un autre site, situé au Sud, cette fois, où l’on trouve trois gros récifs dans le jardin corallien qui sont le refuge d’une faune très variée comme les pastenagues, les poissons à rayures et des bancs de poissons-sergents majors. Dans le jardin de corail, on peut aussi apercevoir des tortues.
gotta_abu_nugar_south
Ce qui fait de Erg Abu Nugarun un lieu unique, situé au Sud du récif principal, ce sont les nombreuses formations corallines qu’on y trouve. Chaque colonne de corail est entourée d’une faune et flore extraordinaires, par exemple les poissons- papillons, les poissons à rayures, les crevettes, les poissons-pipes; certains récifs sont le refuge de poissons-verres qui sont le repas facile des carangidés. Aux endroits plus sablonneux, vous pourrez peut átre admirer le poisson-walkman de la Mer Rouge ou un poisson-pierre habilement caché. Regardez sous les coraux pour avoir la chance de voir de plus gros poissons qui se font nettoyer par des crevettes-nettoyeuses. Les dauphins sont aussi d’occasionnels visiteurs.
erg_abu_nugar

Situé au Nord d’Abu Kalawa, on trouve le petit récif de Ras Abu Kalawa, appelé aussi Shabaha. Il se trouve juste en-dessous de la surface de l’eau, à 4 mètres de profondeur. C est pour cela que les bateaux ne peuvent s’amarrer, et l’on peut s’y rendre uniquement quand les conditions sont bonnes. Pendant cette plongée, vous pourrez effectuer un tour complet du récif et vous aurez le temps d’explorer les petits rochers submergés. De par sa position, les courants forts sont souvent présents, ce qui fait du récif un excellent refuge pour les poissons de récif que l’on trouve ici en grand nombre. Vous serez entourés de coraux durs et mous aux couleurs fabuleuses. On y voit souvent des tortues, des dauphins et mème la pastenague à queue plumée pendant les mois d’hiver. Ce site est souvent choisi pour les plongées nocturnes car on peut y découvrir une grande diversité de forme de vie, et parce’qu’y naviguer est facile. Commencer une plongée de nuit au coucher du soleil, vous permettra d’assister à une transformation totale de la faune: quand les poissons de récif trouvent un refuge pour dormir, et que les prédateurs nocturnes comme le poisson-lion, homards et pieuvres sortent de leur cachettes diurnes. Autour des petits récifs de corail, les yeux des crevettes brillent avec les torches et vous aurez peut átre la chance d’apercvoir une danseuse espagnole.

ras_abu_kalawa

Marsa Abu Kalawa est situé à la pointe Sud d’Abu Kalawa, un grand lagon qui permet de s’amarrer. En sortant du lagon à la nage, après une zone de sable, vous découvrirez un espace plein d’anguilles jardinières; mais faites attention à ne pas faire de bruit car elles se cachent sous le sable très facilement. Ensuite, vous verrez une paroi rocheuse qui commence à une profondeur de 16 mètres et va jusqu’à 35 mètres. Le long de cette paroi, vous pourrez voir des tortues. Au retour, en longeant le récif principal, vous verrez des murènes blanches, des poissons-lions, des poissons-pierres et une grande variété de poissons de récif. A la fin de la plongée, rendez vous dans le lagon pour explorer les lagus qui recouvrent le fond, et peut être serez vous assez chanceux pour voir deux espèces différentes d’hippocampes.
Saqua Abu Kalawa se situe sur le cèté Est du récif principal d’Abu Kalawa et on y trouve un petit lagon où les bateaux peuvent mouiller. De là, on peut suivre la paroi vers le Nord. Le long de cette paroi, il y a beaucoup de gorgones, de coraux mous colorés, et de renfoncements où des murènes et des mérous se cachent. Plus au Nord, il existe un autre petit lagon où se trouve des bancs de poissons-trompettes, et où durant les mois d’hiver, vous pourrez peut être apercevoir une pastenague à la queue plumée qui dort sur le sable. On y voit souvent des dauphins et quand les courants sont forts, il est possible d’effectuer une belle plongée à la dérive.
sakwa_abu_kalawa

Situé au Sud d’Abu Kalawa, on trouve une paroi rocheuse avec une série de récifs de corail sur son arête. Autour de chaque petit récif, vous verrez des bancs de carangidés, poissons-grogneurs, unicornes et fusiliers. Regardez de plus près et vous verrez beaucoup d’autres petites créatures comme le poisson-pipe et les crevettes. Dans le jardin corallien vous verrez des tortues et des murènes géantes.

Le premier site se situe du cété Sud d’Umm Gamar Island où l’on trouve un plateau et une paroi qui descend à pic jusque bien 30 mètres de profondeur. Le long de la paroi, il y a trois gros blocs , dont un avec une petite grotte. Ils sont tous les refuges de centaines de poissons-verres et sont recouverts de coraux mous aux vive couleurs. Jettez un coup d’oeil vers le bleu profond et vous verrez peut être un requin gris de récif ou un banc de barracudas ou de thons. Le long du récif, vous apercevrez sans doute une grande tortue et des murènes géantes. A la fin de la plongée, prenez le temps d’explorer le petit récif sur le plateau où vous verrez des poissons-pierres et des poissons-crocodiles.

umm_gammar

Un récif merveilleux qui offre une grande biodiversité sous-marine. Ce lieu est connu pour sa grande population d’anguilles jardinières et de requins de récif à pointes blanches, noires ou grises. Le site est richement recouvert de presque toutes les espèces de coraux existantes, mous et durs. Les poissons y sont nombreux et d’un grand intérêt. Le récif est composé de deux pinacles avec une profondeur maximum de 16 mètres entre eux. A quelques mètres seulement à Est du plus petit sommet, une paroi tombe à pic à plus de 30 mètres de profondeur avec de nombreuses grottes, pour les plongeurs les plus expérimentés.

A beautiful reef which offers a vast array of marine life. The reef is known for it’s large population of moray eels and good chances of seeing white tip, black tip and grey reef sharks. The site is richly covered with most coral species, both soft and hard. The fish life is diverse and interesting. The reef consists of two pinnacles with maximum depth of 16 meters between them. Only a few meters east of the smallest peak a wall drops down well beyond 30 meters with many caves for the more experienced diver.

El Fanadir est le bateau partant de El Gouna qui va le plus au Sud, et qui croise donc d’autres bateaux venant du Nord de Hurgahda. Bien que ces sites soient trop visités, ils méritent tout de même d’átre vus. El Fanadir North a une paroi qui descend jusqu’à 12 mètres de profondeur, puis se transforme en un plateau qui s’étend jusqu’à 20 mètres de profondeur, puis se change à nouveau en paroi rocheuse jusqu’à plus de 30 mètres de profondeur. Bien que les coraux ne soient pas aussi spectaculaires que dans d’autres sites, on y trouve une incroyable diversité de poissons de récif, ainsi que d’autres espèces plus rares comme le poisson-trompe, un membre de la famille des poissons-coffres, mais avec une forme triangulaire étrange. L’évasif poisson-grenouille y a été apercu. El Fanadir South a aussi une paroi rocheuse qui descend à 12 mètres de profondeur, puis un plateau et une autre paroi rocheuse. Sur le plateau vous trouverez de magnifiques coraux, refuges de poissons-verres, poissons-lions, murènes et crevettes. Le long de la paroi rocheuse, on peut souvent voir des thons et des barracudas. Ras Fanadir est la partie la plus petite de l’écueil à Nord du récif principal, tout entouré de jardin corallien avec une grande diversité de coraux mous et durs, et de nombreuses espèces de poissons de récif. Durant les mois d’hiver, on y voit virevolter la pastenague à la queue plumée.